Vous pouvez prendre RDV pour une consultation :

Télétravail et TMS (Troubles musculo-squelettiques) : Quels risques pour l’épaule, le coude et la main ?

Le télétravail s’est fortement développé depuis les périodes de confinement lié à la Covid. Cette nouvelle organisation du travail à la maison ne présente cependant pas que des avantages : elle peut être source de nombreux Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), comme des tendinites et des compressions nerveuses, affectant en particulier les membres supérieurs.

Partager cette page :

Télétravail et risques de Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

Le télétravail induit une position assise prolongée avec un rythme différent de celui observé classiquement au bureau. L’ergonomie du siège, du bureau et du matériel informatique à la maison n’est souvent pas adaptée à ce rythme prolongé.

De plus, il est souvent tentant de changer d’emplacement au cours de la journée, et de continuer à travailler avec l’ordinateur portable sur les genoux dans des lieux peu adaptés comme le canapé, voir le lit

Ces postures inadaptées associées aux gestes répétitifs sont alors source de troubles musculo-squelettiques divers touchant particulièrement les membres supérieurs.

Les TMS les plus fréquents dans le cadre du télétravail

Douleurs de l’épaule

Des douleurs de l’épaule sont souvent citées par les patients, en rapport avec une tendinite des tendons de la coiffe de rotateurs. Cette tendinite est favorisée par le frottement des tendons sous l’acromion, que l’on nomme aussi conflit sous-acromial, en particulier lorsque l’épaule est positionnée trop haute par rapport au poste de travail.

Douleurs du coude

Au niveau du coude, on observe fréquemment des douleurs liées à une épicondylite et à une épitrochléite, liées là aussi à une inflammation des tendons due à un mauvais positionnement prolongé des avant-bras et des poignets.

Une compression du nerf ulnaire (ou cubital) au niveau du coude se rencontre également fréquemment. Celle-ci est favorisée par l’appui du bord du coude sur le bureau. Les patients se plaignent alors de douleurs sur le bord interne du bras, irradiant vers la main ou l’épaule. Ces douleurs peuvent être associées à des sensations de fourmis ou perte de sensibilité dans les deux derniers doigts de la main.

Douleurs de la main et du poignet

La main et le poignet sont également le siège de nombreuses pathologies, en particulier de tendinite au niveau des tendons fléchisseurs des doigts, entraînant des douleurs, difficultés à fermer complètement le poing, voir des phénomènes de ressaut. Cette tendinite touche également fréquemment le poignet, avec en particulier la tendinite de Quervain, donnant des douleurs importantes sur le bord latéral du poignet au-dessus du pouce.

Très fréquente aussi, la compression du nerf médian au niveau du canal carpien, en particulier lorsque le positionnement des mains et du poignet n’est pas bien adapté lors de l’utilisation du clavier. Des sensations de fourmis et de perte de sensibilité s’observent alors dans les doigts, pouvant entraîner un réveil nocturne.

Ces différentes pathologies peuvent s’associer et donner des douleurs globales mal définies, de mal-être dans l’ensemble du bras, en général très désagréables pour le patient qui ne trouve alors pas de position réellement confortable, ni de répit.

Que faire pour limiter les risques de TMS liés au télétravail ?

Une prise en charge par un spécialiste est souvent nécessaire, mais le plus efficace reste naturellement d’essayer de prévenir leur apparition en adoptant quelques règles de prévention et d’ergonomie lors de l’organisation du télétravail.

L’idéal est de pouvoir utiliser une chaise confortable avec une bonne assise, dédiée au travail. Le bureau doit être situé à bonne hauteur et être suffisamment spacieux.

L’utilisation d’un casque pour répondre au téléphone est également préférable.

Quelques bonnes pratiques à respecter :

  • Prenez le temps de préparer votre poste de travail : Ajustez la hauteur de l’assise de la chaise, les pieds posés sur le sol, abaissez les accoudoirs de manière à vous rapprocher de la table, pour que les avant-bras puissent reposer à hauteur des coudes sur la table, avec un angle du coude légèrement supérieur à 90°, épaules relâchées et abaissées.
  • Le clavier et la souris doivent être posés en face, à portée de main.
  • N’hésitez pas à utiliser les raccourcis clavier.
  • N’oubliez pas de faire régulièrement des pauses, des étirements.
  • Enfin, conserver une activité sportive régulière et équilibrée, associant travail cardio et gainage !
Poser une question

Vous souhaitez prendre RDV ou poser une question concernant les vidéo-consultations :

Contactez-nous
Consultation
Espace Médical Vauban
2A Avenue de Ségur
75 007 Paris
01 53 59 88 09
Plan d'accès
Intervention chirurgicale
Clinique du sport
36 Boulevard Saint Marcel
75 005 Paris
01 86 86 75 05
Plan d'accès
Interventions

Le Docteur Philippe Roure, chirurgien orthopédiste à Paris, spécialisé en chirurgie de la main et du membre supérieur (épaule, coude, poignet). Ce site est destiné à présenter le Dr Roure, son cabinet, ses pratiques médicales, ainsi qu’à l'information de ses patients. Il ne dispense en aucun cas d'une consultation médicale. Pour plus d'informations, vous pouvez prendre rendez-vous.

Dr Roure - Chirurgien orthopédiste à Paris © 2020 | Mentions légales | Contactez-nous | 🇬🇧 English version