Vous pouvez prendre RDV pour une consultation :

Arthrose acromio-claviculaire de l'épaule

L'arthrose acromio-claviculaire de l'épaule est une usure de l’articulation entre le bord externe de la clavicule et l’acromion. Cette arthrose peut entrainer des douleurs handicapantes avec limitation de la fonction de l’épaule. En cas d’échec du traitement médical, une opération chirurgicale est alors indiquée pour traiter cette arthrose acromio-claviculaire.

Douleur causée par de l'arthrose acromio-claviculaire au niveau de l'épaule
Partager cette page :

Diagnostic de l'arthrose acromio-claviculaire

Qu’est-ce que l’arthrose acromio-claviculaire ?

Située sur le dessus de l’épaule, l’articulation acromio-claviculaire permet la connexion entre l’extrémité externe de la clavicule et l’acromion, promontoire osseux formant le bord supérieur de l’omoplate. De puissants ligaments rendent cette articulation particulièrement stable.

Des mouvements répétitifs, en rapport avec le poste de travail, des activités de bricolage ou une discipline sportive peuvent user progressivement le cartilage de cette articulation acromio-claviculaire. Cette usure peut s’accentuer jusqu’à une destruction complète du cartilage et un contact direct os – os entre le bord externe de la clavicule et l’acromion.

La lésion de ce cartilage articulaire peut également être secondaire à un traumatisme de l’épaule, notamment une chute, ayant occasionné une entorse ou une luxation de l’articulation acromio-claviculaire.

L'arthrose acromio-claviculaire de l'épaule est une lésion sans gravité. Elle peut néanmoins entrainer des douleurs particulièrement handicapantes avec limitation de la fonction de l’épaule.

Symptômes de l’arthrose acromio-claviculaire

Schéma de l'articulation acromio-claviculaire lieu de l'arthrose acromio-claviculaire

La douleur est le principal symptôme d’une arthrose acromio-claviculaire. Elle est surtout présente en regard de l’articulation, sur le dessus de l’épaule, qui est parfois tuméfiée. Fréquemment, la douleur semble se diriger vers le muscle trapèze et le bras.

Ces douleurs sont souvent exacerbées lors des mouvements effectués au-dessus de l’épaule, ou de mouvements en adduction vers le côté opposé (lorsque la main va en direction de l’épaule opposée).

La nuit, la douleur peut être présente en cas de position de sommeil latérale (sur le côté).

Examen clinique

Le diagnostic de l'arthrose acromio-claviculaire de l'épaule est réalisé lors de l’examen par le médecin. D’une part, le médecin identifiera une douleur à la pression de cette articulation. D’autre part, il retrouva une douleur lors de certains mouvements, notamment lorsqu’il s’agit de mettre la main par-dessus l’épaule opposée.

Des examens complémentaires sont généralement nécessaires : radiographies et, dans certains cas, un scanner ou une IRM.

Traitements de l’arthrose acromio-claviculaire

Traitement médical

Dans un premier temps, le traitement de l'arthrose acromio-claviculaire de l'épaule est médical. Le médecin prescrit alors des antalgiques et des anti-inflammatoires. Ce traitement médical peut impliquer une modification de la gestuelle sportive ou professionnelle, ainsi que du repos.

Une infiltration de corticoïde au niveau de l’articulation acromio-claviculaire peut être prescrite. Cette infiltration intra-articulaire est réalisée en sous guidage échographique ou radiographique, de façon à placer l’aiguille avec certitude dans l’articulation.

Traitement chirurgical de l'arthrose acromio-claviculaire

En cas de persistance de douleurs handicapantes, une solution chirurgicale peut alors être proposée.

Une intervention chirurgicale est ainsi conseillée lorsque les douleurs entrainent une nette altération de la fonction de l’épaule, et qu’elles sont préjudiciables pour la vie quotidienne du patient ou la poursuite de ses activités sportives.

Le traitement chirurgical n’est pas obligatoire ni urgent pour soigner une arthrose acromio-claviculaire. Le choix d’une opération de chirurgie se fera en fonction de la tolérance de la douleur et de sa répercussion sur la vie du patient.

Chirurgie de l’arthrose acromio-claviculaire

Le principe de l’opération

L’intervention consiste à enlever l’extrémité de la clavicule sur environ 1 cm. Cela permet de supprimer le frottement entre le cartilage usé de la clavicule et le cartilage de l’acromion au niveau de l’articulation.

Cette intervention peut être réalisée par arthroscopie ou à ciel ouvert (une courte incision est alors réalisée sur le dessus de l’épaule).

Déroulement de l'intervention

L’intervention peut se dérouler par endoscopie, selon les mêmes procédures que pour la chirurgie de la coiffe des rotateurs. La technique endoscopique est notamment indiquée lorsque l’arthrose acromio-claviculaire est associée à une lésion de la coiffe des rotateurs.

En cas d’arthrose isolée acromio-claviculaire, une intervention à ciel ouvert pourra également être proposée. Une courte incision sur le dessus de l’épaule sera alors réalisée permettant d’enlever l’extrémité latérale de la clavicule et de supprimer ainsi le conflit.

En résumé : chirurgie de l’arthrose acromio-claviculaire

  • Type de chirurgie : endoscopique ou à ciel ouvert.
  • Anesthésie : Générale ou régionale dans certains cas
  • Hospitalisation : Ambulatoire ou 1 nuit d’hospitalisation après l’intervention
  • Immobilisation : Bras au repos par écharpe deux à quatre semaines

Suites opératoires

Immobilisation

Une mise au repos par écharpe est mise en place pendant deux à quatre semaines. La main reste libre et fonctionnelle. Une reprise des gestes simples quotidiens est possible dès le retour au domicile.

Rééducation et kiné

Dans un premier temps, un programme d’auto-rééducation est débuté dès le deuxième jour. Ce programme vous sera expliqué par le kinésithérapeute lors de votre hospitalisation.

Dans un second temps, un programme de rééducation active chez le kiné est débuté environ un mois après l’intervention.

Les activités sportives avec l’épaule peuvent généralement commencer deux mois après l’intervention.

Résultat d’une chirurgie de l’arthrose acromio-claviculaire

Le résultat d’un traitement chirurgical de l’arthrose acromio-claviculaire n’est pas immédiat après l’opération. En effet, les douleurs ainsi que l’enraidissement de l’épaule peuvent encore persister plusieurs mois. Néanmoins, les douleurs sont généralement améliorées de façon très significative au bout de trois mois.

La reprise de l’ensemble des activités sportives est en général possible.

Complications possibles

Les risques sont très faibles, mais toujours possibles comme pour toute opération.

  • En cas de lésions dégénératives importantes, il peut persister des douleurs et un enraidissement de l’épaule.
  • L’algoneurodystrophie peut, comme pour toutes interventions, apparaître, se manifestant par une épaule douloureuse, raide, avec une évolution évoluant sur plusieurs mois. Son apparition est imprévisible, des séquelles à type d’enraidissement et de douleurs sont alors possibles.
  • Risque d’infection : L’arthrite septique est rare, mais elle est toujours possible. Un traitement adapté ou une réintervention doit alors être envisagé.
  • L’hémarthrose : Apparition d’un épanchement par saignement intra-articulaire, pouvant nécessiter une réintervention.
  • En fonction des types de peau, une cicatrisation inflammatoire est possible.
Catégorie(s) associée(s) :épaule
Poser une question

Vous souhaitez prendre RDV ou poser une question concernant le diagnostic et la chirurgie de l'arthrose acromio-claviculaire :