Vous pouvez prendre RDV pour une consultation :

Luxation de l'épaule : Diagnostic et opération

On appelle instabilité de l’épaule la répétition de luxations ou de subluxations (début de luxation avec remise en place spontanée) de l'épaule. Ces luxations de l’épaule à répétition peuvent être traitées par une chirurgie de restabilisation utilisant la technique de Latarjet ou de Bankart.

Partager cette page :

Qu’est-ce qu’une luxation de l’épaule ?

Une luxation de l'épaule est le déboîtement de l'humérus qui sort de sa cavité articulaire et se décale par rapport à l’os situé en face de lui (la glène de l'omoplate). Le plus souvent, une luxation de l’épaule est causée par un traumatisme (chute lors d’une activité sportive ou accident de la circulation).

Lorsque l’épaule est devenue instable après plusieurs luxations, une nouvelle luxation peut cependant survenir lors d’un geste anodin, voir pendant le sommeil.

La luxation de l’épaule est souvent très douloureuse et entraîne une incapacité fonctionnelle quasi-totale avec impossibilité de bouger l’épaule.

Différents types de luxation de l’épaule

L'articulation de l'épaule est formée par la tête de l'humérus (l'extrémité supérieure de l'os du bras) qui s’articule avec la glène, une cavité peu profonde située sur l’omoplate. Cette articulation mécaniquement peu stable, car peu « emboitée », est maintenue par des ligaments et la capsule articulaire, associée au bourrelet glénoïdien.

Différents type de luxations de l'épaule

La luxation de l'épaule correspond au déboîtement de la tête de l'humérus par rapport à la glène de l’omoplate. Il existe plusieurs types de luxations selon la position de la tête humérale :

  • Luxation antérieure (tête de l’humérus devant la glène), de loin la plus fréquente
  • Luxation postérieure (derrière la glène)
  • Luxation inférieure (en dessous de la glène)

Dans la grande majorité de cas, les luxations de l’épaule sont de type antérieur.

Luxation et instabilité de l’épaule

On parle d’instabilité de l'épaule après 2 à 3 épisodes de luxations. Il peut également s’agir d’épisodes de subluxation, c’est-à-dire un début de luxation avec une remise en place spontanée de l’articulation.

Outre les luxations qui sont très douloureuses, une instabilité de l’épaule entraîne une véritable limitation fonctionnelle de l’épaule. Les luxations peuvent alors se répéter de plus en plus fréquemment, pour des traumatismes de plus en plus anodins, voir lors de simples gestes de la vie courante.

Le patient présente ainsi une forte appréhension lors des mouvements responsables de cette luxation (typiquement le mouvement d’armé du bras comme lors d’un smash au tennis ou au handball). Le patient s’autolimite donc dans ses gestes de la vie quotidienne et dans ses activités sportives.

Radiographie d'une luxation de l'épaule

Diagnostic d'une luxation de l'épaule

Examen clinique

Le diagnostic d’une luxation de l'épaule est d’abord fait lors de l’examen clinique par le praticien.

La douleur est en général intense, le bras peu mobilisable. Une bosse correspondant à la sortie de la tête de l’humérus peut être visible en avant de l’épaule, associée à une déformation du relief de l’épaule

Le diagnostic d’instabilité antérieure de l’épaule se fait également au moment de l’examen par le chirurgien, qui observe une nette appréhension ou une douleur lors des mouvements d’armé du bras (mouvement bras en l'air et en rotation externe, typiquement un smash au tennis). Une hyperlaxité (élasticité excessive) générale peut également être retrouvée, favorisant une instabilité chronique d’épaule.

Radiographie d'une luxation de l'épaule

Des examens complémentaires sont souvent nécessaires pour confirmer le diagnostic d’une instabilité ou d’une luxation de l’épaule. Une radiographie suffit initialement au moment de la luxation et après la réduction.

Un arthroscanner est souvent indiqué à distance de la luxation, ou dans le cadre du bilan d’une instabilité. Un arthroscanner consiste à réaliser un scanner après injection dans l’articulation de produit de contraste. Il rend visibles les différents éléments tendineux ou cartilagineux qui ne le sont pas sur une radiographie ou un scanner simple.

Un arthroscanner permet d’apprécier l’importance des lésions et donc de déterminer si une intervention chirurgicale est nécessaire, et le cas échéant de guider le choix de la technique chirurgicale qui sera proposée au patient.

Faut-il être opéré d’une luxation de l’épaule ?

En cas de luxation unique

En cas de luxation unique, le traitement chirurgical n’est généralement pas indispensable. Un traitement médical par immobilisation et rééducation peut être proposé et être suffisant.

Une simple rééducation est également indiquée en cas d’épisodes de subluxation si la gêne fonctionnelle est modérée.

La rééducation avec un kinésithérapeute doit être débutée rapidement en respectant les délais de cicatrisation. Elle comporte généralement trois phases :

  1. Avant la cicatrisation pour lutter contre les douleurs et optimiser la cicatrisation.
  2. Après la cicatrisation pour restaurer les amplitudes et lutter contre les douleurs résiduelles.
  3. Puis pour augmenter l’endurance et la force musculaire (réathlétisation de l’épaule)

Chez les sportifs, ou en cas de douleurs persistantes après la luxation, un arthroscanner est en général réalisé d’emblée, et une intervention de restabilisation peut être indiquée si les lésions font suspecter un risque de récidive ou de trouble fonctionnel important.

En cas d’instabilité de l’épaule

Après 3 épisodes de luxation de l'épaule, le traitement chirurgical est généralement indiqué. Il peut même être indiqué plus tôt dans certains cas (dès la première luxation ou la première récidive).

L’objectif du traitement chirurgical est d’éviter d’autres luxations à répétition ainsi que les lésions dégénératives d’usure qui y seront associées. L’opération doit également permettre de retrouver une utilisation « normale » de l’épaule, notamment la reprise des activités sportives.

Quelle opération pour restabiliser l’épaule ?

Une intervention de restabilisation de l’épaule est fortement conseillée après deux à trois épisodes de luxation de l'épaule et en fonction du profil d’activité du patient.

Il existe deux techniques chirurgicales principales pour restabiliser l’épaule en cas de luxations répétées de l’épaule. L’intervention de Latarjet consiste à mettre en place une butée osseuse. L’intervention de Bankart consiste à réinsérer et retendre les ligaments de la capsule articulaire arrachée, et se fait par arthroscopie.

L’opération de Latarjet

L’intervention de Latarjet consiste à mettre en place une butée osseuse devant la glène de l’omoplate. D’une part, cette intervention crée un véritable effet de butée à l’endroit habituel de luxation de l’épaule. D’autre part, elle transpose certains tendons et muscles qui vont alors venir se positionner en avant de la tête de l’humérus et la maintenir à sa place lors des mouvements à risque.

> En savoir plus sur l'opération de Latarjet

L’opération de Bankart

L’intervention de Bankart consiste à restabiliser l’épaule en réinsérant et en retendant les différents éléments de capsule, de tendons ou de bourrelet glénoïdien qui ont été arrachés.

L’opération de Bankart est réalisée par arthroscopie. L’arthroscopie est une technique mini-invasive qui consiste à introduire une caméra ainsi que des instruments miniatures au travers de 2 petites incisions de quelques millimètres. Outre le bénéfice esthétique, la technique arthroscopique permet d’avoir des suites opératoires moins douloureuses et une récupération plus rapide de la fonction de l’épaule.

> En savoir plus sur l'opération de Bankart

Quelle opération choisir en cas de luxation de l'épaule à répétition ?

Le choix de la technique chirurgicale pour traiter une instabilité de l’épaule se fera en fonction des lésions et du profil de chaque patient.

Lors de la consultation, je vous expliquerai les avantages et les inconvénients de chaque technique selon votre cas. Ensuite, nous déciderons ensemble de la solution la plus adaptée à ce que vous attendez d’une telle intervention.

Catégorie(s) associée(s) :épaule
Poser une question

Vous souhaitez prendre RDV ou poser une question concernant la luxation de l'épaule :

Contactez-nous
Consultation
Espace Médical Vauban
2A Avenue de Ségur
75 007 Paris
01 53 59 88 09
Plan d'accès
Intervention chirurgicale
Clinique du sport
36 Boulevard Saint Marcel
75 005 Paris
01 86 86 75 05
Plan d'accès
Interventions

Le Docteur Philippe Roure, chirurgien orthopédiste à Paris, spécialisé en chirurgie de la main et du membre supérieur (épaule, coude, poignet). Ce site est destiné à présenter le Dr Roure, son cabinet, ses pratiques médicales, ainsi qu’à l'information de ses patients. L'information proposée sur ce site ne dispense en aucun cas d'une consultation médicale. Pour plus d'informations, vous pouvez prendre rendez-vous.

Dr Roure - Chirurgien orthopédiste à Paris © 2021 | Mentions légales | Contactez-nous | 🇬🇧 English version