Prendre
rendez-vous
Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone ou par mail:
01 53 59 88 09 (Espace Médical Vauban)
01 86 86 75 05 (Clinique du Sport)
dr.roure@orange.fr Prendre rendez-vous via Doctolib
Seule une partie de l'agenda est accessible sur Doctolib
  • Roure_chirurgie orthopedique_1
  • Roure_chirurgie orthopedique_2
  • Fotolia_8795494_M
  • Roure_chirurgie orthopedique_4

❰ Retour aux actualités

La tendinite de Quervain : une lésion fréquente chez les joueurs de tennis de table

La tendinite de Quervain : une lésion fréquente chez les joueurs de tennis de table

Responsable de douleurs chroniques sur le bord latéral du poignet, la tendinite de Quervain est un problème qui touche particulièrement les athlètes pratiquant un sport de raquette.

Une blessure qui pourrait s’avérer très contraignante pour les participants au prochain Championnat du Monde de tennis de table.

 

Qu’est ce que la tendinite de Quervain ?

Décrite en 1895 par le chirurgien suisse Fritz de Quervain, cette tendinite  est une inflammation de 2 tendons du pouce, le long adducteur et le court extenseur du pouce.

Ces 2 tendons passent dans une même gaine ostéo-fibreuse, c’est à dire dans un tunnel fibreux qui maintient les tendons contre l’os, le radius, sur le bord latéral du poignet.

Lors du frottement intensif de ces deux tendons ou de mouvements répétés de la main et surtout du pouce, ceux-ci peuvent entrer en friction provoquant alors une inflammation, un épaississement des tendons qui viennent alors accrocher dans leur gaine.

En cas de tendinite, les gestes impliquant le pouce et la fonction de pince, comme c’est le cas lors du maniement de la raquette de tennis de table, sont particulièrement difficiles et douloureux à réaliser.

Le patient ressent ainsi une douleur sur le bord latéral du poignet, irradiant vers le pouce et l’avant bras, avec parfois un gonflement.

Comment la soigner ?

Le diagnostic est essentiellement clinique, c’est à dire lors de l’examen par le médecin.

Une radiographie et une échographie complémentaire peuvent également être pratiqués.

Dans un premier temps, le traitement est médical et il sera recommandé au patient de se mettre au repos surtout s’il s’agit d’un sportif. Pour limiter les mouvements, une attelle  pour la nuit, voir également dans la journée, est prescrite pour quelques semaines, éventuellement associée à un traitement anti-inflammatoire.

Si la tendinite persiste, une infiltration à base de cortisone pourra être prescrite, associée au port d’une attelle de repos.

En cas d’échec ou de récidive, une opération chirurgicale peut être proposée.

L’intervention se déroule en ambulatoire sous anesthésie régionale, et consiste à élargir le tunnel fibreux dans lequel passent ces 2 tendons afin d’éviter les frictions, au moyen d’une courte incision en regard. Le pouce et le poignet seront ensuite immobilisés par une attelle durant 2 à 3 semaines.

 

Quels sont les résultats après le traitement ?

Le résultat est en général excellent, éventuellement après quelques séances de rééducation. La reprise de l’activité sportive et professionnelle se fera progressivement afin d’éviter toute persistance de l’inflammation tendineuse.